06 81 49 66 31

Mes formations

Diplômé en gestion de la santé (Canada)

Diplômée en naturopathie (Canada)

Diplômé en physionutrion (IEPP)

Praticienne en diapasons énergétiques

Certifiée Maître-praticien en aromathérapie traditionnelle et aromacologie

Certifiée en coaching

BTS spécialisé en cosmétiques et parfums.

Mes techniques

La Naturopathie met à disposition un ensemble de techniques naturelles et complémentaires qui permettent de retrouver ou de maintenir un bon état de vitalité.

Ces techniques naturelles seront utilisées en fonction de votre terrain, de votre vitalité et de vos besoins.

Alimentation

L’aliment est l’élément moteur de notre bon état de santé, c’est notre carburant. La naturopathie considère que 90% des problèmes de santé proviennent d’une alimentation inadaptée.

Une alimentation saine et une eau de qualité sont très importantes pour avoir une bonne vitalité.

Hygiène de vie

Dormir n’est pas une perte de temps ! Un bon sommeil permet à notre organisme de restaurer toute les fonctions du corps et de l’esprit. Nous avons tous besoin d’un minimum d’heures de sommeil, afin de reposer notre cerveau, le nettoyer, le réparer, ainsi que notre corps.

La pratique d’une activité physique est très importante car elle optimise la vitalité physique et mentale. Bouger est essentiel à tout nos organes.

Gestion du stress

Il n’est pas toujours facile de gérer son stress et cet état fragilise notre terrain. La naturopathie propose des solutions afin de préserver votre bien-être..

Micronutrition

Consiste à satisfaire les besoins de l’individu de manière individualisé en micronutriments (vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras…) que le corps ne sait pas synthétiser à quelques exeptions près et qui doivent donc être apportés par l’alimentation et en macronutriments (protéines, lipides et glucides).

Physionutrition

La Physionutrition est une nouvelle démarche d’aide qui englobe l’étude physiologique et biologique, ainsi que la prise en charge des déséquilibres et des déficiences en macro- et micronutriments, leurs synergies et leurs antagonismes d’action.

Plus spécifiquement elle étudie le rôle des acides gras essentiels, des vitamines, des oligo-éléments, des acides aminés, des probiotiques et des neuromédiateurs ainsi que les phénomènes biochimiques liés au stress oxydatif, à l’exercice physique, à l’équilibre de la flore intestinale.

Phytothérapie

s’est transmise de siècle en siècle, de l’Empire grec à nos jours.
Le métier d’herboriste à été reconnu en 1312.
En France, dès 1778, un diplôme était disponible, puis interdit à partir de 1941.
La phytothérapie privilégie le rééquilibre durable des fonctions qui permettent d’aider l’organisme dans son processus d’auto-guérison.

Elle fait appel à des plantes sous forme sèche pour faire des infusions ou des décoctions, sous forme liquide (teinture mères, macérats glycérinés) ou sous forme de poudre ou d’extraits secs. Ces plantes sont constituées d’un ensemble de principes actifs naturels agissant en synergie.

La gemmothérapie, l’aromathérapie ainsi que la mycothérapie sont des branches de la phytothérapie.

Mycothérapie

utilise les champignons.

L’emploi des champignons était connu depuis l’antiquité en Occident, mais c’est en Orient que la mycothérapie s’est le plus développé et documenté.

En Occident, la galénique de Gallien (II et IIIème siècle après J.C), mentionnait déjà l’utilisation de poudres et extraits de champignons.
Mais c’est assurément Alexander Fleming, qui, par la découverte de la penicilline en 1928, popularisera le pouvoir des champignons.

Gemmothérapie

utilise uniquement les tissus embryonnaires des végétaux en croissance tels que les jeunes pousses, bourgeons frais, radicelles, d’arbres et arbustes. Ils contiennent cent fois le potentiel de la plante future. Ce sont de véritables concentrés d’énergie gorgés de minéraux, enzymes et hormones végétales.

Préparés en macération (mélange de glycérine et d’alcool) préservant les qualités des plantes afin d’obtenir un extrait concentré. Depuis peu, il existe des macérats sans alcool.

La concentration de nutriments et de vitalité confère aux bourgeons des qualités exceptionnelles pour soutenir et maintenir un bon fonctionnement de l’organisme.

Aromathérapie

remonte à l’antiquité, les Egyptiens les ont beaucoup utilisées. Ce sont les arabes qui mirent au point l’extraction des huiles essentielles par la vapeur d’eau.

Une huile essentielle est un composé végétal concentré volatile et odorante. Elles peuvent être avalées, inhalées ou appliquées sur le peau. Elles n’agissent pas que sur le physique, mais également sur le mental. Leur utilisation est loin d’être anodine et comme tout se qui est puissant est potentiellement dangereux, cette pratique nécessite donc de la maitrise.

Les objectifs de la consultation de naturopathie

La demande de consultation chez un naturopathe à deux objectifs différents :

 

Une démarche de prévention

Revoir son alimentation et ses habitudes de vie, recherche du bien-être au quotidien tout en étant acteur de sa vitalité.

Une démarche d’accompagnement

Recherche d’équilibre pour des troubles ou une pathologie diagnostiquée par un médecin.