06 81 49 66 31

A Propos de moi

Je suis Delphine Thuaire

Naturopathe

J’ai longtemps souffert de cystites à répétition. L’allopathie me soulageait rapidement mais tous les mois, la cystite revenait.
Je me suis dès lors fait accompagnée en complément par un naturopathe, afin d’améliorer mon inconfort.

J’ai eu la chance de créer un lien d’amitié avec ce naturopathe qui avait prêt de 60 années de pratiques et qui m’a fait partager son expérience.

Par la suite j’ai suivi une formation en naturopathie.

Régulièrement confrontée personnellement à des problèmes féminins, je me suis spécialisée  par la suite en troubles digestifs et uro-génitaux. Aujourd’hui, je vous reçois dans un espace de sérénité et vous accompagne dans votre désir de mieux-être.

 

Comment je peux vous aider ?

La Naturopathie met à disposition un ensemble de techniques naturelles et complémentaires qui permettent de retrouver ou de maintenir un bon état de vitalité. Ces techniques naturelles seront utilisées en fonction de votre terrain, de votre vitalité et de vos besoins.

La phytothérapie

La phytothérapie privilégie le rééquilibre durable des fonctions qui permettent d’aider votre organisme dans son processus d’auto-guérison.

Elle fait appel à des plantes constituées d’un ensemble de principes actifs naturels agissant en synergie.

La gemmothérapie, l’aromathérapie ainsi que la mycothérapie sont des branches de la phytothérapie.

Hygiène de vie

Afin d’optimiser votre force vitale et votre bien-être, nous favoriserons l’équilibre des piliers naturels fondamentaux.

La physionutrition

La Physionutrition consiste à prévenir ou restaurer les déséquilibres et les déficiences en macro- et micronutriments d’un individu par rapport à ses besoins spécifiques,

 

Déontologie

Votre naturopathe :

Ne se substitue pas au médecin.

N’effectue pas de diagnostic.

N’interrompt pas ou ne modifie pas une prescription médicale. Il renvoie systématiquement au corps médical allopathique dans tous les cas graves ou suspects.

Peut conseiller des compléments alimentaires, mais pas de médicaments.

Est tenu au « secret professionnel »; ainsi les informations qu’il enregistre ne pourront être divulguées, y compris à la famille ou à des tiers.

Fait preuve d’humilité dans l’exercice de ses fonctions. Il connait ses limites et compétences et saura, si besoin, orienter son consultant vers la forme de médecine la plus adaptée à sa situation.