LE BLOG 

 

La candidose est une prolifération anormalement élevée dans notre intestin, d'une famille de champignons ou levures; le Candida albicans.

Les levures comme le Candida albicans ont besoin de glucides comme source d’énergie afin de se développer, de construire de nouvelles parois cellulaires de levure et se transformer en sa forme fongique la plus virulente.

Par un processus de fermentation, le Candida Albicans va utiliser ce glucose pour faire de l’énergie.

 

Les candida albicans vivent naturellement dans notre système digestif et plus particulièrement au niveau de notre côlon. Présents en petit nombre, ils ne provoquent pas de symptôme particulier. Mais certains facteurs, peuvent provoquer le développement sélectif et anormal du Candida dans le tube digestif et provoquer des répercussions sur la santé.

 

Cette pullulation fongique est terriblement fréquente dans nos civilisations hyperindustrialisées.

 

Il y a environ 200 espèces de candida connu dont une vingtaine est responsable d’infections humaines.

Dans la majorité des cas de candidose, le responsable est le Candida albicans (50 à 55% des candidoses).

 

Les symptômes peuvent prendre plusieurs formes, rendant le diagnostic difficile.

 

Il faut bien différencier les problèmes de surface, visibles et provoqués par cette levure (ex : mycoses génitales, muguet), des manifestations en profondeur qui vont se traduire par exemple par des troubles fonctionnels intestinaux.

En effet, non seulement elle provoque des troubles au niveau digestif, mais également des neurotoxines qui vont pouvoir être à l’origine de troubles psychique, de l’humeur ou de la mémoire.

 

Cette maladie infectieuse peut être invalidante et touche près d’un tiers de la population.

 

 

Physiopathologie du candida :

Le Candida va devenir pathogène en passant à l’état de mycélium. Phase normale du développement des champignons.

Cette multiplication de mycélium peut contaminer toutes les zones corporelles comme :

  • la peau,

  • les ongles,

Et sutout :

  • les muqueuses : buccales (muguet), génitales, intestinales.

 

 

 

Les stades de l’infections candidosique :

Le candida à la capacité de sécréter des dizaines de substances toxiques sous forme d’enzymes qui vont dégrader leur environnement, constituant ainsi un véritable empoisonnement chronique pouvant perturber :

  • le fonctionnement cérébral,

  • le système immunitaire,

  • le système digestif,

  • les articulations,

  • les muscles,

  • le système hormonal.

 

 

 

Les facteurs favorisants le développement :

Facteurs locaux :

  • Ils vont avoir un impact important pour les candidoses vaginales, mais aussi celle qui se développent dans la bouche ou au niveau des orteils.

  • Mauvaise hygiène, humidité, chaleur, macération etc.

  • L’irritation des muqueuses.

 

Facteurs généraux :

Le terrain :

  • Tout ce qui va déséquilibrer la flore intestinale.

         

 

Situations favorisant la candidose :

  • la grossesse,

  • le syndrome prémenstruel,

  • le diabète,

  • la chirurgie digestive,

  • le tabagisme, alcoolisme,

  • l'hypothyroïdie

  • Les carences

  • La prise régulière de certains médicaments,

  • L’alimentation,

  • Le terrain,

  • Le stress,

  • L'acidose,

  • Trop de sucre dans l'alimentation, 

  • Prise d'antibiotique,

  • Prise de corticoïdes, anti-inflammatoire non stéroïdiens, chimio,

  • La pilule contraceptive,

  • Les perturbateurs endocriniens,

  • L'hypothyroïdie.

 

 

Les signes au stade de la candidose chronique :

  • Ballonements,

  • Gazs abondants,

  • Aigreurs, reflux gastro-œsophagien (RGO).

  • Gastralgies,

  • Douleurs abdominales surtout à droite,

  • Sensation d’être rassasié dès les premières bouchées,

  • Prurit anal, surtout le soir,

  • Diarrhée ou constipation ou les deux.

  • Signes de déficit magnésien liés à la diminution de l’absorption du magnésium.

 

 

Les signes extra digestifs au stade chronique :

  • Fatigue chronique,

  • Douleurs articulaires diffuses,

  • Troubles respiratoires,

  • Intolérance à certains aliments,

  • Compulsions sucrées, de pain, d'alcool, boulimie,

  • Atteintes cutanés ou muqueuses,

  • Problèmes allergiques (rhinites, conjonctivites, asthme ...),

  • Troubles psychiques, de la concentration, de la mémoire, dépression,

  • Surcharges pondéral avec résistance à l’amaigrissement ou perte de poids.

 

 

 

En conclusion :

Nous pouvons penser que ces manifestations sont banales, mais nous sommes en vérité en présence de situations récidivante et complexes à faire disparaitre. Il faudra pouvoir faire un travail de fond qui demandera souvent du temps.

 

 

Accompagnement de la naturopathie :

Naturopathe spécialisée dans les troubles digestifs, mes connaissances liées à une analyse approfondie de vos troubles, nous permettrons de mettre en place ensemble des solutions adaptées qui améliorerons votre vitalité et vous permettrons de retrouver votre bien-être au quotidien. 

 

Et vous, pensez-vous avoir une candidose ?

 

Le naturopathe intervient en complément de la médecine conventionnelle et n'a pas vocation à établir un diagnostic, ni de modifier ou de se substituer à un traitement médical ou psychologique.

détox du foie 

solutions naturelles constipation

SOPK naturopathie

ménopause naturopathie

qu'est-ce que le sopk

intolérance fodmaps naturopathie

intolérance au lactose naturopathie